Suite de l’optimisation pour l’achat du trafic payant au CPC

Dans l’article précédent on a vu 4 étapes principales pour la préparation de votre campagne d’achat de trafic au CPC. Si vous n’avez pas encore lu cet article, suivre le lien suivant => article précédent  La dernière étape est celle de la préparation des annonces mais avant on doit étudier sur quel mot-clef on voudra se positionner et surtout étudier la concurrence. On a utilisé pour une vision globale pour le mot « rencontre » Semrush.com et nous a montré des informations importantes sur le mot-clef choisi. On va utiliser aussi Google Trends pour analyser aussi ici notre mot-clef « rencontre ».

Comment Google Trends nous montre le même mot clef et comment affiner cet recherche sur Google Trends avant se lancer dans la création de la campagne.

Ici on a demandé le mot-clef « rencontre » depuis 2004 on peut voir la tendance et on voit que depuis novembre 2006 la recherche sur mot-clef « rencontre » est en chute libre. Mais encore plus intéressant est regarder quelle zone géographique fait une recherche sur ce mot-clef.

Donc dans le monde les pays que recherche le plus ce mot sont dans l’Afrique qu’on définit comme francophone. On va affiner notre recherche grâce à Google Trends sur le même mot-clef on va réduit la période à 2013 et uniquement en France. Google Trends en plus que le pays la région ou la ville nous fournis aussi des catégories et sous catégories pour affiner la recherche, malheureusement il n’y a pas une catégorie rencontre ou quelque chose de vraiment similaire, à assimiler à la rencontre sur internet.

Mais on  aura déjà comme même des informations importantes pour notre choix de mot clef.

Déjà avec ses recherches on comprend bien qu’utiliser juste le mot rencontre ne nous apportera pas un trafic de qualité, ceci parce que le mot est trop générique (parce qu’on parle aussi de rencontre politique ou de rencontre un groupe d’une à plusieurs personnes pour une activité, etc. etc.) . Autre risque avec un mot clef aussi générique et un fort taux des clics, donc un forte dépense avec une basse conversion.

Nous allons maintenant faire une recherche uniquement sur un pays, ici la France.

Attention ces données ne sont pas définitives, sont liés à la date de notre recherche, donc il faudra faire une recherche à chaque fois, sur un an à l’autre peuvent sensiblement changer, comme sur une zone géographique.
En France on peut voir que le mot-clef « rencontre » en 2013 il a été plus recherche en Corse ou Provence Alpes-Côte D’Azur.
Google Trends nous permettent d’ajouter plusieurs mot-clefs et ainsi avoir un comparatif.


Cela nous permet de voir dans notre cas, si pour notre campagne d’achat de trafic au CPC sur Google Adword où Bing Ads on aura moins de clic sur le mot-clef en jaune dans le comparatif que le mot-clef en rouge ou en bleue. C’est un premier indice, et  à partir de ce point,  on pourra faire encore une recherche ensuite sur les  outils de  diagnostic de keyword de Google Adword et/ou  Bing Ads.
Une précision est à faire, on aura pas exactement le même résultat entre Google Adword et Bing Ads.
On va encore affiner notre recherche avec Google Trends et on va choisir ici 4 mots clefs et un territoire précis en France mais juste une région l’Île-de-France.
Et vous pouvez voir que là ont commencé à voir et trouver les bons mots-clefs.

 

En Île de France les résultats sont bien différents. On peut voir que le mot en rouge et en jaune pourrons-nous apporter un bon nombre de clics surtout si notre site est correctement optimisé (Indice de qualité) pour ce type de rencontres.   On va regarder maintenant ce que nous dit Google Keyword pour ses 4 mot-clefs quel coût par jour, quel CPC, combien de clic, quel coût par clic, etc etc.


Ici on a mis une enchère à 0,65 € pour un budget de 30 € par jour, donc avec un aussi petit budget ne sera pas possible avoir autant de clic que sont indiqués dans partie grisée, mais il aura des clics et des possibles conversions. On ne pourra pas être sûre des conversions parce que celle ici dépendent de beaucoup de paramètres dont la qualité de vos sites ou page d’atterrissage en rapport au mot-clef de recherche.

Commencer avec un taux de CPC légèrement supérieur à la moyenne pour voir le CTR.
Bien qu’il existe beaucoup de différents paramètres entourant l’affichage publicitaire en ligne, il semble que les taux de clics (CTR) sont devenus une métrique qui définit une campagne de publicité. Chaque annonceur a un objectif de fin différente, mais le vrai test pour savoir si une campagne se termine comme un succès ou un échec dépend souvent sur le pourcentage de personnes qui cliquent effectivement sur une bannière créative. Il va sans dire que le plus grand nombre de visiteurs que vous pouvez accéder à votre site, plus les chances de les convertir.

Avec toutes les publicités qui ont inondé le web au cours des dernières années, la plupart des campagnes publicitaires d’affichage maintenant tombent généralement dans un CTR moyen de seulement 0,3 à 0,5 pour cent. Cela signifie que trois à cinq consommateurs sur 1000 qui voient votre publicité font un clic pour aller sur votre site.
Souvent sont nombreux les annonceurs qui ne savent pas ce qu’est un bon taux de clic, et certains n’ont pas des objectifs réalistes pour leur campagne. Il faut tout d’abord dissiper les incertitudes du début et fixer des objectifs réalistes et réalisables, vous définissez vous-même la réussite de votre campagne de publicité. Vous devez aussi identifier des objectifs clairs du CPA, veiller à la qualité de votre pages d’atterrissage ou sous-domaine que doivent être un vrai appel direct à l’action.
L’intérêt d’utiliser comme dans notre exemple Google Adword ou Bing Ads et de réussir à passer votre achat de trafic au CPC vers un achat de trafic au CPA.

 

Dans l’exemple ci-dessus il s’agit d’une achat de trafic au CPC sur moins de 60 jours, avec un coût totale de 163,89 € , un coût par conversion de 3,72 € , un CTR de 1,51% et un CPC/moyen de 0,48 €. Pour de la rencontre on est sur des vrais bon taux, sans nous plumer il y a eu 338 clic sur 22335 impression et 44 conversion. Un taux de conversion total de 13,01 % et par jour de 4,61 %.

Il y a un autre facteur que maintenant entre en jeu c’est la transformation, vous avez fait un bon achat de trafic avec une bonne conversion, maintenant vous attendez le retour sur votre investissement, donc l’achat d’un produit, dans la rencontre souvent est l’abonnement. On verra en suite aussi ce point très important.
Essayez de maintenant à faire des tests et des recherches des mots clefs, et préparer vos annonces. Dans le prochain article on parlera surtout de la construction d’un bonne annonce ou bannière pour que le client soit attiré et donc clic pour en suite convertir… Lire l’article suivant

Fait à Paris 26 janvier 2014
Rédaction Dating Factory France

Par Nuzzolo Francesco
Manager de la plate forme Dating Factory France pour le marché Francophone.

L’article est publié sur le site datingfactoryfrance.com
Toute reproduction même partiel dans quelque langues qu’elle soit est strictement interdite.
Cet article est protégé par le copyright dans 167 pays du monde.
Uniquement un lien vers cet article est possible.
Copyright – Droits d’Auteur
CopyrightFrance Numéro : 38FB1E1