Les changements de titres dans les SERP de Google

Le SERP de Google

Tout le monde dans la sphère web du SEO  en parle depuis un bon moment,  et divers sites spécialisés dans le SEO on déjà publié des articles à ce sujet. Depuis Matt Cutts explique dans une vidéo pourquoi Google change parfois le titre des pages dans ses résultats de recherche du moteur.

Google prend parfois la liberté de remplacer les titres des pages dans ses résultats, sans utiliser le contenu de la balise TITLE.  Il y a du bon et moins bon dans tout ça.  Ici on va faire un exemple avec un site de rencontre.
Google affiche donc les 65 à 70 premiers caractères (sans couper le dernier mot) de la balise TITLE pour son titre. C’est donc ce qui se passe la plupart du temps…Dans la vidéo publiée le 29 avril 2014 sur Youtube, Matt Cutts explique que Google essaie vraiment de donner desqui correspondent à un certain degré de recherche de l’internaute. Toujours selon Matt Cutts, cette logique se traduit par un taux de CTR (click trough rate) plus élevé sur l’URL et c’est alors positif aussi bien pour le webmaster que pour l’internaute.

Comme on a déjà expliqué dans divers articles publiés à ce sujet Matt Cutts dans sa vidéo confirme ce qu’on prêche depuis déjà longtemps.

  • Que la balise soit relativement courte. (le title ne doit pas être plus long que 65/70 caractères)
  • Avoir une bonne description de la page et du site sur lequel la page se trouve. (La meta descirption doit être précise, claire, simple, pas plus langues de 165 caractères et avoir un rapport avec le texte contenu dans le site)
  • Que la balise soit pertinente par rapport à la requête. (Vos balises h1 h2 h3 h4 h5 h6 doivent être courte et pertinente avec le site)

Regardez avec attention cet vidéo.

 

Voilà par exemple selon la requête comme Google a changé l’affichage  de ce site :

Rencontre Catholique  (Title modifié par Google)

domaine-name

 

Rencontres chrétiennes et catholiques (Title original) 

Dans ce cas même si le title et le meta description et keyword du site on été fait très correctement selon la requête Google change l’affichage, et en plus donne un positionnement bien différent au site selon la requête de recherche.  D’autant plus que l’ Exact match Domain (EMD) de ce site ainsi que son contenu sont très pertinent.  On bien sur de la rencontre chrétiens et catholique.  Dans ce cas bien précis on n »arrive pas vraiment à comprendre la logique de l’algorithme de Google  sauf s’il cherche à pénaliser le nom de domaine  rencontrecatholique.com  pour un nom de domaine avec un contenu plus précis et adapté à la requête , ou si donne plus de valeur à un site que fait aussi du Adword.

 

Il semble que Google ait décidé de sonner la fin de la fête.

Il est important de qualifier les différents types d’EMD. Les principaux facteurs qui permettent d’identifier leur qualité sont :

  • L’extension (.com, .net, .org, .autres)
  • Le nombre de mots-clés
  • L’intégration ou pas d’un tiret « – »
  • Les domaines contenant des stopwords, que l’on qualifie d’EMD partiels

Quelques trucs à prendre en compte pour résoudre vos problèmes d’EMD.

  • Oubliez un peu vos connaissances basiques SEO
  • Desoptimisez votre contenu
  • Désoptimisez vos liens
  • Mettez des priorités sur vos efforts (on ne peut pas se battre sur tous les fronts)
  • Concentrez-vous sur la qualité plus que sur la quantité
  • Éventuellement, redesignez, faites façon marque (c’est peut-être le moment d’avoir un vrai logo)
  • Trouvez des moyens d’améliorer l’engagement de vos utilisateurs
  • Développez une présence sociale et les mentions qui vont avec
  • Diversifiez vos sources de liens
  • Diversifiez vos ancres de liens

Exact match domain – les meilleures pratiques.

  • N’hésitez pas à dépenser 10 à 15 % de votre budget total dans un bon nom de domaine, ceci fera la différence à court et long terme.
  • Oubliez les domaines de second niveau (.mobi, .travel , .info)
  • Pas plus d’un tiret dans votre domaine (aucun c’est mieux)
  • 3 à 4 mots maxi dans vos EMD en .com
  • 2 à 3 mots maxi dans vos emd en .net, .org
  • Le top, construire un site de marque sur un domaine clé et de faire interagir les deux, exemple toys.com et toysrus.com
  • Les EMD géolocalisés sont souvent disponibles
  • Vous aurez sans doute à dés-optimiser vos contenus et ancres.

 

Source :  un grand merci à  abondance.com  –  blog.axe-net.fr   – referenceur.be

Fait à Paris 2 mai 2014
Rédaction Dating Factory France
Par Nuzzolo Francesco
Manager de la plate forme Dating Factory France pour le marché Francophone.

L’article est publié sur le site datingfactoryfrance.com
Toute reproduction même partiel dans quelque langues qu’elle soit est strictement interdite.
Cet article est protégé par le copyright dans 167 pays du monde.
Uniquement un lien vers cet article est possible.
Copyright – Droits d’Auteur
CopyrightFrance Numéro : 38FB1E1