Structure des commissions

Dating Factory France permet à tous ses partenaires et affiliés d’avoir une longueur d’avance sur leurs concurrents et de commencer à faire des bénéfices dès le départ. La plupart des sites concurrents en marque blanche rendent la tâche d’atteindre les plus hauts niveaux de commissions à leurs les affiliés difficilement en leur imposant des objectifs irréalistes pour arriver au sommet du tableau de commissions. Notre philosophie est que si vous faites des bénéfices, vous les réinvestirez dans votre site de rencontres et nous pourrons grandir ensemble. Pendant les trois premiers mois, nous renonçons à nos propres bénéfices pour reverser aux affiliés des commissions multiniveaux permettant ensuite d’établir le niveau de commission basé sur la moyenne des revenus générés pendant la période.

Les règlements s’effectuent bimensuellement le 2  et le 15 de chaque mois.

Modèle de partage des revenus

Chiffre d’affaires par mois en  €Init./Renouv./Récur.Renouv. après 3 moisRécur. après 3 moisAffiliation direct Init./Renouv./Récur.(Parrainages) AffiliésPublicité interne
1-499 euros50% prix client50% prix client50% prix clientde 40% à 55% prix client10% sur revenus50% sur revenus
500-1499 euros50% prix client50% prix client50% prix clientde 40% à 55% prix client10% sur revenus50% sur revenus
1500-4999 euros50% prix client50% prix client50% prix clientde 40% à 55% prix client10% sur revenus50% sur revenus
5000-9999 euros65% prix client55% prix client50% prix clientde 40% à 55% prix client10% sur revenus50% sur revenus
10000+ euros65% prix client65% prix client55% prix clientde 40% à 55% prix client10% sur revenus50% sur revenus

Les règlements des vos commissions s’effectuent bimensuellement le 2  et le 15 de chaque mois par virement bancaire ou Payoneer.

* (Init./Renouv./Récur.) = Paiement Initiale, Paiement Renouvellement, Paiement Récurrent

* (prix client) à déduire la T.V.A et le coût de la transaction bancaire entre 5% et 10% selon le processeur de paiement

Shared revenue model

mise à jour le 02 janvier 2016